Le projet

De la Maison du bonheur au répit

Une Histoire

De la Maison du Bonheur au répit…

Depuis Septembre 2000, la Maison d’Accueil Hospitalière « la Maison du Bonheur » (MAH) à Nice accueille, pendant la durée des soins notamment ambulatoires, des personnes de tous horizons. C’est un lieu de rencontre des familles avec leurs différences, que ce soit des différences d’origine, de cultures, familiales et de pathologie. Pendant leur séjour, lors d’échanges informels, elles expriment souvent le besoin de se retrouver ensemble, de « reconstruire » la famille hors d’une institution, hors de chez elle mais ENSEMBLE.
Le nouveau défi de la Maison du Bonheur est d’offrir des solutions de répit concrètes au service des familles. Les maisons de répit existent depuis plus de 20 ans dans des pays tels que le Canada ou la Belgique.

L’objectif du Château de la Causéga est donc de répondre aux besoins de répit par un temps de reconstruction familiale, d’accompagnement des personnes malades, en situation de handicap ou de dépendance et de leurs aidants dans le respect de leur projet de vie. Ces séjours permettent de vivre une parenthèse bienveillante et de remplir leur album photos intime et intérieur de moments forts, gais, aimants. Dans un environnement nouveau, en toute sérénité, les familles partagent des moments de vie, découvrent de nouvelles activités ludiques et culturelles, chacun prenant du temps pour soi.
De tels séjours permettent de rompre l’isolement et de créer des liens, de retrouver un peu d’insouciance, de créer une rupture bénéfique avec le quotidien.
Dans la configuration architecturale du Château de la Causéga des salles de formation et des salons de convivialité seront dédiés à des offres de formation spécifiques pour les personnes accueillies (aidant ou aidé) et permettront également de libérer une parole souvent retenue grâce à l’aide de la psychologue de notre équipe.
Le Château de la Causéga représente un nouveau mode relais, une solution différente de l’accueil temporaire, pour un public transgénérationnel et polygénérationnel, pour des personnes atteintes de pathologies différentes ou polypathologies. Le Château de la Causéga est un lieu pour tous les membres de la famille.

 

Le Château de la Causéga est une réponse adaptée à des enjeux humains et économiques majeurs.

Nos engagements

Le droit de l'enfant

Le divertissement des enfants leur offre la possibilité de s’évader de l’univers des soins (les siens, celui d’un frère ou d’une sœur, ou de l’un de ses parents) en lui permettant d’accéder à des divertissements dont il est acteur.

Le droit de la famille

La possibilité d’être réunis pour un temps ludique, dans un lieu adapté, offrant à l’ensemble des membres une autre source de force pour continuer le chemin sur lequel la maladie, le handicap et/ou la dépendance les a fourvoyés.

Le droit au répit et aux vacances

Pour les familles dont un membre vit avec la maladie, le handicap ou la dépendance.